Image
Le supermarché des fantômes

A acheter pour faire plaisir aux défunts : des maisons, des voitures, de l’argent, du shampoing, des habits et même des chaises longues… en papier. Le tout est à brûler. C’est ainsi qu’on envoie ces objets dans le monde des morts, qui ressemble étrangement au nôtre… Souvent aisés, tenant entre leurs mains une grande partie de l’économie du pays, les Chinois de Malaisie entretiennent avec ferveur les rites de leurs ancêtres. Mélange de bouddhisme, de taoïsme et d’animisme, leurs pratiques toujours très vivantes ponctuent leur quotidien et même le paysage de ce pays majoritairement musulman. Les Chinois de Malaisie, avec ceux de Hong Kong ou de Macao, sont aujourd'hui les héritiers des croyances de la Chine ancienne, annihilées dans l'empire du milieu par des décennies de communisme. Reportage au sein d’un magasin pas comme les autres…


Un dossier de Valérie Kernen, présenté par Madeleine Caboche, pour l’émission Détours sur RTS La Première.

  • Le supermarché des fantômes

 Malaisie | 2015