Image
Le long des hauts plateaux du Nord péruvien

Le Pérou, c’est bien plus que le Machu Picchu et le lac Titicaca. Ce carnet de route nous emmène sur les routes moins fréquentées des hauts plateaux du Nord, en partant de Tarapoto en Amazonie pour rejoindre les hauteurs de Chachapoyas et de Cajamarca dans les Andes. Des régions passionnantes où se mêlent savoir traditionnel amazonien, culture de la coca et revendications paysannes. Fin du périple à Lima, une ville où riches et pauvres cohabitent, sans se côtoyer...

Un carnet de route de Valérie Kernen réalisé par Monsieur T et présenté par Cyril Dépraz.

  • Souvenirs de guerilla et précarité en Haute Amazonie

    Tarapoto a été un des hauts lieus de production de coca au Pérou et également un des bastions du Mouvement Révolutionnaire Tupac Amaru. Nous retournons brièvement sur ce passé qui est né d’une situation socio-économique difficile. Aujourd’hui, les débouchés restent faibles pour les jeunes de Tarapoto. Ils sont nombreux à devoir travailler plutôt qu'étudier, à l’image de Jerez, chauffeur de mototaxi qui rêve de devenir infirmier. Reste que «l’université de la rue» ne déplaît pas à tout le monde, nous le verrons en fin de carnet avec Fernando, installé au bord de la route avec sa machine à écrire.

  • Chamans au secours des drogués

    Découverte d’une médecine parallèle dans un centre de réinsertion pour toxicomanes en périphérie de la ville de Tarapoto, en Haute Amazonie. Le centre Takiwasi soigne les personnes atteintes de dépendances aux drogues ou à l’alcool en utilisant des méthodes chamaniques, un processus thérapeutique reconnu par le ministère de la santé péruvien. Au travers des rituels et de l’ingestion de plantes maîtresses ou «visionnaires» telle que l’ayahuasca, les patients apprennent à identifier leurs problèmes intérieurs pour retrouver leur authenticité et leur vocation profonde. Nous allons à leur rencontre, avant de nous enfoncer dans la forêt amazonienne pour retrouver Benjamin, qui doit jeûner durant huit jours dans un abri en palmes. La nuit sera bercéé par le chant des grillons et le vol des lucioles.

  • Les acrobates de la route

    Arrivée à Chachapoyas qui surplombe le bassin amazonien à plus de 2'300 mètres d’altitude. Cette région, encore peu connue et archéologiquement très riche, est desservie par des routes cabossées que nous empruntons ensemble pour le meilleur et pour le pire ! Pour rejoindre Cajamarca, dans les Andes, nous prenons un vieux bus populaire avant de poursuivre la route avec une famille de camionneurs, spécialisés dans le commerce de la pomme de terre. Un parcours à donner le vertige.

  • Cajamarca, cité d’or

    Moment de détente dans les sources chaudes des «Bains de l’Inca», à Cajamarca. Cette ville andine a été le théâtre de la capture, puis de la mise à mort, du dernier empereur inca. Atahualpa a rempli une pièce d’or, en échange de sa liberté, mais les colons n’ont pas tenu parole. Ils se sont emparés du «métal sacré» et ont exécuté celui qui était considéré comme un Dieu par les Indiens. L’or continue aujourd’hui de marquer l’histoire de Cajamarca, avec l’exploitation de plusieurs mines aux alentours par des entreprises étrangères.

  • Lima, entre insécurité et inégalités sociales

    Dernière halte au coeur des contrastes de Lima et de ses faubourgs. Nous accompagnons un chauffeur de taxi dans ses périples au travers de la ville. Carlos nous parle des dangers de la capitale péruvienne mais aussi de certains lieux d’agréments plutôt étonnants. Nous rencontrons aussi Célia, une Suissesse expatriée, qui évoque la peur des «mieux lotis», dans cette ville peuplée de nombreux working poors. C’est le cas de Teresa, mère de famille et nettoyeuse à l’aéroport international de Lima.

 Pérou | 2005